RAS LE BOL. Syrie/Iran: cette fois-ci, le président russe Vladimir Poutine ne rit plus

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

Jouant les enfants gâtés, le président américain Barack Obama aurait demandé de ne pas s’asseoir à côté du président russe Vladimir Poutine. Sans preuve, mais suivant visiblement un calendrier, le prix Nobel de la guerre et accessoirement président américain affirme que la crédibilité de la communauté internationale est en jeu, si elle permet au président Assad d’agir en toute impunité. Vladimir Poutine lui a repliqué que, des mesures contre la Syrie sans l’approbation de l’ONU serait «une agression». Pire, juste avant le début du sommet,il a menacé d’armer l’Iran avec la défense antimissile russe, la plus perfectionnée au monde, si l’Occident attaque la Syrie.

View original post 262 more words

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s