FLAGRANT DELIT. Syrie : dans les méandres de la forfaiture et de la désinformation contre la Syrie

Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Allain Jules

 Alors que plus de 120 enfants et 300 femmes et vieillards kurdes ont été massacrés par les terroristes, ceux que la presse mainstream s’efforce à désigner comme « rebelles », elle noie le poisson en parlant d’autre chose. Bien sûr, à chaque circonstance, un changement sémantique. Que c’est drôle de lire des titres comme « les rebelles attaquent le camp alaouite à Lattaquieh». Là, il ne s’agit plus de se défendre ? Parce que, selon leur dialectique morbide et mortifère, ces gens-là ne font que se défendre. Ne dit-on pas quelque part dans des salons feutrés et ors de la République que ce sont des résistants ?

View original post 208 more words

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s